samedi 18 octobre 2014

PRINTEMPS D'IGUAZU
























PHOTOGRAPHIES DE SEBASTIEN PAUL LUCIEN / OCTOBRE 2014

dimanche 5 octobre 2014

MORTES NATURES




"Le vase où meurt cette verveine
D'un coup d'éventail fut fêlé ;
Le coup dut effleurer à peine :
Aucun bruit ne l'a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D'une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s'est épuisé ;
Personne encore ne s'en doute ;
N'y touchez pas, il est brisé.


Souvent aussi la main qu'on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde ;
Il est brisé, n'y touchez pas."

SULLY PRUDHOMME



Photographies Sébastien Paul Lucien

samedi 13 septembre 2014

SULTAN ACHMET




 À Juana la grenadine, 
Qui toujours chante et badine, 
Sultan Achmet dit un jour : 
— Je donnerais sans retour 
Mon royaume pour Médine, 

Médine pour ton amour.



— Fais-toi chrétien, roi sublime ! 
Car il est illégitime, 
Le plaisir qu'on a cherché 
Aux bras d'un turc débauché. 
J'aurais peur de faire un crime. 
C'est bien assez du péché.


— Par ces perles dont la chaîne 
Rehausse, ô ma souveraine, 
Ton cou blanc comme le lait, 
Je ferai ce qui te plaît, 
Si tu veux bien que je prenne 
Ton collier pour chapelet. 



VICTOR HUGO/ LES ORIENTALES



Photographies  SÉBASTIEN PAUL LUCIEN