samedi 13 septembre 2014

SULTAN ACHMET




 À Juana la grenadine, 
Qui toujours chante et badine, 
Sultan Achmet dit un jour : 
— Je donnerais sans retour 
Mon royaume pour Médine, 

Médine pour ton amour.



— Fais-toi chrétien, roi sublime ! 
Car il est illégitime, 
Le plaisir qu'on a cherché 
Aux bras d'un turc débauché. 
J'aurais peur de faire un crime. 
C'est bien assez du péché.


— Par ces perles dont la chaîne 
Rehausse, ô ma souveraine, 
Ton cou blanc comme le lait, 
Je ferai ce qui te plaît, 
Si tu veux bien que je prenne 
Ton collier pour chapelet. 



VICTOR HUGO/ LES ORIENTALES



Photographies  SÉBASTIEN PAUL LUCIEN

mercredi 13 août 2014

VISAGES D'AILLEURS



La beauté des visages et des parures de ces photographies "vintage et exotiques" représentant différentes ethnies du début du siècle passé, ne doit pas nous faire oublier le regard souvent colonialiste du professionnel qui les immortalisa. Loin des répugnantes mises en scènes pittoresques des zoos humains, nous voulons voir et restaurer dans ces portraits glanés sur la toile, la dignité et la magnificence de ces cultures opprimées et pour beaucoup disparues ou sur le point de l'être. C'est avec admiration et respect que nous nous penchons sur ces visages et songeons au photographe qui ne saisissait peut-être pas ce qu'il était en train de capturer en eux : le souvenir d'une humanité plurielle aux couleurs variées, qui nous fait face à travers le temps.














dimanche 3 août 2014

MARTIAL RAYSSE PEINTRE DE LA VIE MODERNE


Un aperçu de l'étonnante exposition consacrée à Martial Raysse au centre Pompidou. Un artiste plasticien qui n'a peur ni des matières, ni des formes, ni des couleurs et qui en abuse avec une immense créativité. Du nouveau réalisme au pop art, en passant par la peinture figurative, la sculpture et le cinéma, son oeuvre diverse et chatoyante reflète une grande énergie vitale et un sens de l'audace sans cynisme ni facilité. Quelques clichés volés comme des baisers…