samedi 30 avril 2016

REDA L'ALANGUI


"Je suis le sultan de l'Amour
Et un verre de vin est suffisant
Pour me couronner.

L'armée de mes soupirs
pourrait à elle seule rempalcer
Tout un régiment au souffle de feu du Dragon

L'alcôve qui le mieux
T'agréerait serait pourvue
D'une couche de roses

Quand à moi, un sommier et un oreiller
Taillés dans la pierre,
Me contenteront

Mon amour, emplis de vin une coupelle d'or
Dans ta main pour en boire
Dans la roseraie

Quand à moi, le gobelet de tes yeux
pour goûter au sang de mon cœur
A lui seul me suffira



[…]

Viens, ne laisse pas l'armée
De la douleur et de la tristesse
Vaincre les soldats du cœur.

Ne pense pas que le Paradis et ses fleuves
Peuvent étancher la soif qu'a un amant
D'un si adorable visage

Si c'est ma vie que tu exiges,
Il te suffit de me percer
D'un de tes regards.

Mon amour, j'ai assez de larmes
Pour en saturer le sol
Où tu poses les pieds

Et mon visage que le souci
A déjà rendu si pâle
Me servira d'or et d'argent ."

POEME DU SULTAN SOLIMAN LE MAGNIFIQUE








PHOTOGRAPHIES : SEBASTIEN PAUL LUCIEN


Aucun commentaire: