vendredi 21 mai 2010

UN CYGNE EN AUTOMNE





Du portrait
"Il y a deux manières de comprendre le portrait, - l'histoire et le roman.
L'une est de rendre fidèlement, sévèrement, minutieusement, le contour et le modelé, ce qui n'exclut pas l'idéalisation, qui consistera pour les naturalistes éclairés à choisir l'attitude la plus caractéristique, celle qui exprime le mieux les habitudes de l'esprit ; en outre de savoir donner à chaque détail important une exagération raisonnable, de mettre en lumière tout ce qui est naturellement saillant, accentué et principal, et de négliger ou de fondre dans l'ensemble tout ce qui est insignifiant, ou qui est l'effet d'une dégradation accidentelle. (…)
La seconde méthode, celle particulière aux coloristes, est de faire du portrait un tableau, un poème avec ses accessoires, plein d'espace et de rêverie
."
"Écrits esthétiques" BAUDELAIRE



PLUS DE PHOTOS SUR: http://www.saintsebastien.blogspot.com/

3 commentaires:

Alexxander a dit…

j'aime bien ton blog, c'est mérveilleux...toujours inspiration pour moi, c'est vrai.


Alexx

St Loup a dit…

Ces mots de Baudelaire accompagnent très bien tes belles photos...

Saint Sébastien a dit…

Merci St-Loup
J'ai encore de précieux conseils à recevoir de vous en matière de critique d'art!