dimanche 17 juin 2012

IMPARDONNABLE



L'art délicat d'un réalisateur fétiche qui sait tisser des narrations de vies tourmentées et chargées d'émotions troubles... la splendeur décadente d'une Venise sans sérénité et vue de l'autre rive... des pointures comme Dussolier en écrivain jaloux ou Bouquet en amoureuse contrariée... des seconds rôles forts et attachants....un jeune premier italien à l'accent caressant et à la belle petite gueule d'écorché vif... c'est l'Impardonnable plaisir du dernier film d' André Téchiné










2 commentaires:

Javier Arnott Álvarez a dit…

Deseando verla !!!!

Justo L.C. a dit…

J´adore Téchiné, j´éspere que le film arrive tôt à l´Espagne..

Cordialement