samedi 18 mai 2013

HOYNINGEN HUENE



Regard sur Georges Hoyningen Huene, maître de la lumière et du cadrage en noir et blanc des années 20 aux années 60. Exilé de la révolution russe, bohème chic de Londres, Paris et New-York il fréquenta la crème de l'entre-deux guerres et associa son nom à celui de Horst, amant, égérie, et futur maître de la photographie. Ses portraits de Cecil Beaton, Nathalie Paley, Lee Miller, Serge Lifar et d'autres modèles sortis de Vogue ou Harpers Bazaar.. affirment un art du classicisme et de la ligne sublimée qui étonnent par leur modernité et leur force minimaliste. Une référence absolue dans le domaine esthétique qui mérite d'accéder à une plus grand notoriété avec une grande exposition internationale et itinérante très attendue.



















2 commentaires:

Javier Arnott Álvarez a dit…

He visto aquí algunas imágenes que no están en mi pequeña colección y que paso a guardar con tu permiso.

Pierre a dit…

Superbe !