lundi 14 mai 2012

FERDINAND HODLER





Ferdinand Hodler est un peintre suisse de la fin du 19ème siècle, marqué par un certain symbolisme qu'il appelait "synthétisme". Il fait également partie de la Sécession de Vienne qui rendit célèbre l'avant-garde  des années 1900, parmi laquelle figure son ami Gustav Klimt. À la recherche d'une grande simplicité qui frôle parfois avec les débuts de l'abstraction, il pratiqua un art du parallélisme, de la symétrie des lignes et des couleurs pour transmettre une sensation d'ordre, d'harmonie, de rythme propre à son ressenti du cosmos. Ses compositions mêlant des personnages hiératiques et sensuels à  un environnement échappant à la perspective correspondent à son rêve d'une nature idéale où l'homme occupe une place raisonnée, cherchant un équilibre entre l'angoisse et la paix intérieure. Baignée d'une lumière douce et habitée par des êtres à l'éclatante nudité, son œuvre est une méditation sur le paradis perdu, la traversée du temps, la quête d'une vérité voilée de mélancolie.



REGARD VERS L'INFINI III




LE BON SAMARITAIN






LA VERITE


LE JOUR


LA NUIT

1 commentaire:

Javier Arnott Álvarez a dit…

Siempre he encontrado algo tremendamente inquietante en su obra.