jeudi 11 avril 2013

AGOSTINO ARRIVABENE


Dans l'œuvre éclectique de ce peintre milanais né en 1967, on retrouve les influences mêlées des maîtres de la Renaissance italienne ou flamande, du symbolisme d'un Gustave Moreau ou d'un Redon ou du surréalisme de Leonor Fini. Obsédé moi-même par les vanités, les figures de martyrs, le mysticisme et les planches d'anatomie, je me plais à retrouver certaines de mes fascinations picturales et obsessions personnellles dans cet étrange cabinet de curiosités d'Agostino Arrivabene.
 La grande virtuosité technique de cet autodidacte jointe à une inspiration très personnelle, crée une atmosphère poétique où le morbide côtoie le féérique. Ses peintures à l'huile sur bois jettent un pont entre la grande tradition picturale occidentale et l'âme tourmentée d'un artiste de notre époque, époque qui semble parfois avoir relégué la peinture aux oubliettes du bon goût contemporain. Même si certaines de ses toiles ( voir son site personnel) me déplaisent parfois jusqu'à la répulsion, le choix que je propose ici trouve parfaitement sa petite place dans "mes couleurs du temps" par les thèmes abordés et l'esthétique qui s'y déploie.















2 commentaires:

Pascal . L . a dit…

Merci pour cette découverte

Javier Arnott Álvarez a dit…

Mirar atrás y darnos cuentas imágenes de nuestro pasado conforman nuestro lenguaje actual.