vendredi 1 juillet 2011

MINA DIVA ASSOLUTA




En attendant le film qu'Almodovar prépare sur la grande chanteuse italienne ( avec Marisa Paredes), écoutons Mina. Celle des années soixante, la romantique, la mélodramatique, l'ironique, l'iconique Mina. Et regardons le visage de cette voix, sublimé et décliné sous tant de facettes photo-graphiques. Une voix et un visage suffisent à atteindre l'absolu du féminin. Mina en est la preuve vivante et éternelle.












5 commentaires:

atrium_pluvieux a dit…

Je vois que vous avez peu de commentaires et c'est bien dommage. Votre blog est très intéressant et très élégant.
merci

Sébastien Paul Lucien a dit…

Merci pour VOTRE commentaire qui vaut pour tous ceux non laissés sur cette page!
SPL

St Loup a dit…

Un des plus beaux visages et une des plus belles voix. Fabolosa.

pe-jota a dit…

Une de mes faiblesses

brebis gall a dit…

Mina que j'ai découverte il y a 20 ans reste à jamais une merveille dans mon coeur.