vendredi 9 mars 2012

MARLENE ETERNELLE










4 commentaires:

David H. Prades a dit…

Fascinante ella, fantásticas las fotos.

Javier Arnott Álvarez a dit…

J'adore !!!!!!!

St Loup a dit…

Après avoir vu ces images, on ne peut que reprendre la chanson de L'Ange Bleu et "fall[ing] in love again..."

Anonyme a dit…

C'est étrange, au rebours de tous et toures, je n'ai jamais été frappé par un charme quelconque de Lily Marleen, ni ses joues creuses, ni ses hauts sourcils, ni son nez qu'elle même trouvait trop large à sa base et dont elle exigeait qu'il soit toujours éclairé de la même manière... Non, elle ne m'inspire qu'un immense respect pour avoir claqué la porte aux vilains nez de la clique nazie, en un temps où une Marika Rokke s'est laissé happer par la lame de fond... Il fallait plus que du courage, il fallait une grande âme, et c'est préciemment cela qui est beau en elle, invisible, tandis que les déhanchements de la pauvre Marika apparaissent comme les convulsions d'une poupée mécanique, sans grâce, tout à fait à l'image de ses maîtres. Bravo, Marlène, non, tu n'as pas trahi ton pays, tu l'as sauvé, toi, la juste! Merci d'avoir choisi Paris que tu aimais et réciproquement!