vendredi 14 octobre 2011

LE TEMPS

Aujourd'hui je conclus un cycle de plus de deux années d'étude de Proust avec Graciela, ma lectrice argentine. De longs mois à se réunir chaque vendredi pour analyser ligne après ligne cette oeuvre immense et à échanger sur la littérature et la vie, sur la vraie vie qu' est la littérature.. Du côté de chez Swann au Temps retrouvé c'est une lecture-fleuve que je traverse pour la deuxième fois, sachant qu'il y en aura d'autres autant que le temps le permet.

Pour ces moments privilégiés autour de l'oeuvre en compagnie d'une disciple aussi passionnée que moi, je remercie les mânes du bon Marcel et incite tout un chacun au pélerinage vers cette cathédrale littéraire dont on ressort transformé.



"Mais au lieu de travailler, j'avais vécu dans la paresse, dans la dissipation des plaisirs, dans la maladie, les soins, les manies et j'entreprenais mon ouvrage à la veille de mourir sans rien savoir de mon métier." Marcel Proust - Le temps retrouvé

2 commentaires:

pe-jota a dit…

Dos veces, dos veces te lo has leído, yo voy por la mitad y es mi primera vez, me haces avergonzarme de mi mismo, ahora mismo me siento inútil....

Sébastien Paul Lucien a dit…

Como inutil? yo que te tengo envidia a ti por que tienes lo mas deslumbrante de la obra para adelante... es maravilloso pensar en esa promeza de felicidad que te espera en la lectura. Disfrutala a tu ritmo pero sin perder el tiempo!