vendredi 28 octobre 2011

SEPT SAINT-SEBASTIEN

François -Guillaume MENAGEOT
NICOLAS-GUY BRENNET


MICHELE TOSINI

NICOLAS REGNIER


Juan Carrenño de Miranda, peint entre 1650 et 1660
(merci Pouxi !)

ODILON REDON

ANTO CARTE 1934

1 commentaire:

pe-jota a dit…

Incarnation de la beauté, sacrifiée dans sa jeunesse .