mercredi 8 février 2012

L'ARNO


La plupart de mes après-midi à Florence, le mois dernier, se sont passées au bord de l'Arno près du Ponte Vecchio à me réchauffer le corps à la lumière dorée de l'hiver italien. Les jeux de miroirs, les apparitions de flâneurs ou rameurs, le vol des mouettes, il tramonto del sole, tout y participait du charme crépusculaire propre aux instants bienheureux.











3 commentaires:

Les habitants de l'Avenue a dit…

aaaaah décidément tu n'arrêtes pas de raviver chez nous de tels souvenirs ! merci merci !

Arrakis a dit…

Lindas fotografias e que LUZ. Adorei. Abraço.

Javier Arnott Álvarez a dit…

Ataque de nostalgia es lo que me producen estas imágenes.